Chercher
 
    Renforcement des compétences » Une méthode adaptée » Les centres de ressources professionnelles
 
Autres rubriques
   
 
 
 
   
 
 
 
Les centres de ressources professionnelles
  

Afin de consolider l’ensemble des services d'appui identifiés dans le cadre du dispositif de suivi, évaluation, capitalisation (SEC) des missions de compagnonnage artisanal et d’assurer leur mise en œuvre, l’APCMA et son réseau appuient leurs partenaires africains, lorsque les conditions sont réunies, à développer un outil de mutualisation et de construction de partenariats adapté aux conditions spécifiques de l’entreprise artisanale en Afrique, à savoir les centres de ressources professionnelles (CRP).

Les CRP s’appuient sur une volonté de partage pour améliorer le positionnement des petites entreprises sur les marchés locaux, régionaux et internationaux. Ils proposent la mise à disposition d’équipements et outillages communs ; un accompagnement pour un approvisionnement efficace en matières premières ; des actions de formation et de perfectionnement pour une meilleure adaptation des produits et modes de productions aux marchés cibles ; des activités d’information et de conseil en matière de financement, de gestion, d’investissement, d’innovation, de normalisation et de commercialisation.

Le compagnonnage artisanal accompagné du dispositif SEC est l’étape préalable et indispensable pour vérifier la pertinence de l’installation d’un CRP. Trois conditions doivent en effet être réunies pour en assurer l’efficacité et la pérennité :

  • les besoins réels du métier ou de la filière ont été identifiés et une offre de services d’appuis adaptés à été définie,
     
  • une appropriation de l’outil par les groupes d’artisans concernés, en matière de conception, installation, gestion et développement du CRP a été lancée,
     
  • les corps intermédiaires sont disposés à développer des  partenariats avec l’ensemble des parties prenantes dans l’environnement institutionnel et économique des micros et petites entreprises.

L’ingénierie du centre de ressources professionnelles et sa mise en place constituent l’étape la plus avance du renforcement des compétences techniques. Il s’agit de définir le périmètre et le contenu des CRP et de former l’équipe chargée de l’animation économique, associative et territoriale, d’installer les ateliers collectifs et de développer les services d’appuis que le CRP aura vocation à apporter.

Enfin, le partage d’expériences entre CRP africains doit permettre une meilleure maitrise des évolutions techniques, des mécanismes d’animation et de renforcement des conditions d’appropriation des CRP par les petits entrepreneurs et les artisans : ateliers d’échange, actions collectives, compagnonnage sud-sud….