Chercher
 
    Renforcement des compétences » Les impacts » Diagnostics territoriaux
 
Autres rubriques
   
 
 
 
   
 
 
 
Diagnostics sur les problématiques globales de l'entreprise africaine
  

La méthode du compagnonnage artisanal permet de dresser un état des lieux complet sur les problématiques globales des entreprises artisanales dans les métiers et régions cibles et tout au long du cycle de vie des produits. 

Se dégage, pour l'ensemble des pays africains ayant bénéficié des missions de compagnonnage artisanal, un certain nombre de problématiques récurrentes. Les missions de compagnonnage ont permis d’y apporter des réponses adaptées.

Matière première et équipements

  • difficultés d’accès à la matière première, aux équipements et au petit outillage de qualité. Lorsqu’ils sont disponibles, leur coût est élevé, leur vétusté ou leur inadéquation aux besoins limite leur utilisation : effets négatifs sur la qualité des produits ou ventes à perte
  • mauvaise connaissance de la part des fournisseurs et artisans des différents intrants (machines, accessoires, matières premières, produits de finition) et des traitements préalables de la matière première

Compétences techniques et qualité des produits

  • lacunes dans la maîtrise des techniques de base et, surtout, méconnaissance des évolutions technologiques du métier, absence ou très faible niveau de perfectionnement, prédominance de l'apprentissage sur le tas
  • manque d’innovation, de créativité et design, ce qui ne permet pas aux artisans de proposer une offre de produits diversifiée et renouvellée
  • l’isolement culturel, l’enclavement régional et l’analphabétisme sont des contraintes fortes à l'accès aux marchés les plus porteurs

Organisation de la production et gestion

  • absence d’aménagement et d’organisation de la production et des outils de travail : utilisation non rationnelle de l’espace (problème de stockage et de rangements de l’outillage) et perte d’efficacité dans le processus de  production
  • mauvaise gestion des ressources humaines
  • notions essentielles en comptabilité défaillantes et melange entre les comptes familiaux et professionnels : mauvais calcul des coûts et fixation des prix pouvant conduire les artisans à vendre à perte

Marchés

  • accès aux marchés limité aux marchés "bas de gamme" (populaires, utilitaires et de proximité) fortement concurrentiels et dominés par les intermédiaires
  • commandes irrégulières, faibles capacités de négociation, prix très bas
  • absence généralisée de stratégie commerciale et de valorisation des produits

Environnement économique et institutionnel

  • peu d’expériences réussies de mutualisation des ressources et de construction de partenariats
  • faible formalisation des groupements existants
  • peu d'initiatives orientés spécifiquement vers la valorisation d'opportunités commerciales