Chercher
 
    Accueil » Pays d'intervention » Niger
 

Population : 15 millions
Capitale : Niamey
Langue(s) officielle(s) : Français, Haoussa, Djerma

Indice de développement humain : 167/169
Population vivant au-dessous du seuil de pauvreté : 63%

Répartition du PIB :
    Agriculture : 41 %
    Industrie : 14 %
    Services : 45 %


Tous les pays

 
Les actions du réseau des CMA au Niger
  

En 2013 : Projet SAFEM d'autonomisation de 350 femmes artisanes du Niger

Objectifs : améliorer le design des produits, insuffler une dynamique de créativité aux femmes artisanes et leur donner l’envie d’innover, tout en les sensibilisant à la gestion d’un atelier et au calcul des coûts de production, grâce à la mise en oeuvre d'un programme massif de compagnonnage artisanal sud-sud

Partenaires : mise en oeuvre par le SAFEM, avec l’appui financier de la coopération espagnole et du NEPAD (nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique). L’APCMA apporte également sa contribution par la mobilisation de ses réseaux en vue de l’identification d’artisans africains d’excellence.

Métiers cible : broderie, poterie, maroquinerie, vannerie, textile, cosmétiques

Réalisations en 2013 :

  • A ce jour, 10 missions réalisées dont la presque totalité grâce à la mobilisation de compétences africaines (9 missions sur 10) et féminines (5 artisanes sur 7). Consultez les carnets de mission disponibles ci-contre.
  • Cette expérience massive de compagnonnage sud–sud est une première dans l’histoire du compagnonnage artisanal. L’APCMA, conceptrice du compagnonnage artisanal, a donc jugé souhaitable d’en tirer toutes les conclusions concernant les apports faits par ces artisans africains d’excellence ainsi que les limites de leurs missions.
 

Les carnets


Broderie
 


Textile

 de mission


Poterie



Vannerie

Entre 2011 et 2012 : Projet réseau consulaire de centres de ressources professionnelles (RC-CRP)

Objectif : faire émerger une offre de services d’appui adaptés à la petite entreprise, et de faciliter l’accès des artisans et des entreprises artisanales à ces services d’appui, indispensables à leur consolidation, pérennité et développement


Partenaires
: mise en œuvre par l'APCMA et les chambres consulaires du Cameroun, de Guinée, de Madagascar, du Niger et du Togo, en partenariat avec la CPCCAF et le financement partiel du CDE. La Chambre de commerce, d'industrie et d'artisanat est le partenaire de référence du RC-CRP au Niger.


Démarche
: organisation de quatre missions de compagnonnage artisanal par chaque chambre africaine participante, avec l'appui de l'APCMA, afin d’identifier le métier le plus porteur méritant l’investissement dans un centre de ressources professionnelles et de vérifier l’existence d’une dynamique de changement durable au sein des groupes d'artisans concernés


Réalisations en 2016 :

Réalisations en 2012 :

           
Le projet RC-CRP en images

Le projet RC-CRP : première année

Entre 2010 et 2012 : Projet de renforcement des compétences techniques, entrepreneuriales et commerciales des artisanes du Niger

Objectif  du projet : autonomisation de 260 artisanes au travers d’une meilleure prise en compte de leur rôle dans le développement économique du Niger

Partenaires : mise en œuvre par le SAFEM (Salon de l’artisanat féminin au Niger) et l’APCMA, sous la coordination de la Guilde et avec l’appui financier du MAEE (Ministère des affaires étrangères et européennes)

Métiers cible : broderie, maroquinerie, poterie et la vannerie

Réalisations :

  • 21 missions de compagnonnage artisanal organisées entre 2010 et 2012, grâce à la mobilisation de 17 artisans sans frontières
  • 211 femmes accompagnées pour le perfectionnement de leurs techniques et la diversification de l’offre artisanale malgré les difficultés liées aux conditions locales
  • 8 collections innovantes et à forte valeur culturelle nées de la réflexion créative entre les artisans sans frontières et les artisanes du Niger, des produits adaptés aux marchés extérieurs élaborés dans le respect de la richesse du patrimoine nigérien avec une touche de modernisation
  • un succès lors de la présentation des collections aux SIAO (Salon international de l’artisanat de Ouagadougou) 2010 et 2012 et au SAFEM 2011, le prix de la créativité pour un des bijoux associant vannerie et  argent

Quelles perspectives d'avenir?

Grâce à ce projet, les artisanes nigériennes se sont ouvertes à d’autres horizons. Elles ont découvert leur potentiel technique et créatif et elles ont pris le temps d’expérimenter, de s’exprimer au travers de leurs créations artisanales. Elles ont été soutenues, écoutées par les acteurs de l’artisanat au Niger et ont donné beaucoup pour surmonter les difficultés liées à l’enclavement, à l’isolement culturel et à l’analphabétisme. Des perspectives importantes ont été ouvertes pour la commercialisation de leurs produits mais le plus dur reste à faire : pérenniser ces acquis et mettre en place des services d’appui concrets pour que les artisanes du Niger poursuivent leur élan vers une plus grande autonomisation.

En 2013, le projet RC-TEC a été retenu parmi plus de 800 dossiers par l'Agence française de développement (AFD) pour participer au "Forum Afrique : 100 innovations pour un développement durable" pour son caractère innovant en matière d'égalité femmes-hommes.

        
Catalogue des produits et prototypes RC-TEC


Présentation synthétique du projet RC-TEC
 


Rapport technique final 2010 - 2012 du projet

Missions broderie                                        Missions maroquinerie
Missions poterie Missions vannerie

En 2008 :
CFSE/Agapé, boulangerie, 2 mois à Niamey
Artisan sans
frontières : Antoine Soive

En 2006 :
ARTKEM, bijouterie, 1 mois

En 2004 et 2005 :
CASCO, mécanique automobile, 2 mois à Niamey
Artisan sans
frontières : Jean-Jacques Gauzin